Une pelouse prolifique


Collège Henri Sellier activités pratiques SVT collège

Un collège en pleine zone urbaine....

... où va-t-on trouver de quoi occuper nos élèves ?

Pour l'élève et le profane, on ne voit que 2 espèces : l'herbe et le buisson.

 

En y regardant d'un peu plus près, ce n'est pas la même chose.

 

On les appelle des "mauvaises herbes".

 

Le naturaliste parle plutôt de "plantes herbacées spontanées".

Récolte mauvaises herbes activités pratiques SVT collège

Quoiqu'il en soit, la consigne est :

"Ramassez les mauvaises herbes, une de chaque catégorie "

 

"Oui, vous avez le droit de marcher sur la pelouse, pour cette fois".

 

 

Tri mauvaises herbes activités pratiques SVT collège

Et c'est en classe qu'on va effectuer le tri.

 

Au final, n'importe quelle pelouse de zone urbaine contient sans difficulté entre 10 et 20 espèces différentes.

 

Va-t-on les identifier ? C'est déjà bien d'avoir cherché à les différentier.

C'est la première étape vers la découverte d'une clé de détermination, pour des choses plus simples bien entendu (les feuilles d'arbres par exemple).

 


Retour au point de départ...


 

Retournons donc sur le site de notre cour en apparence bien pauvre.

 

Mis à part le buisson taillé et la pelouse, n'y a-t-il donc vraiment rien d'autre à découvrir ici ?

Plantes pionnières activités pratiques SVT collège

Si, il faut juste se baisser et regarder d'un peu plus près.

 

Les plantes pionnières, autres représentants de la biodiversité urbaine, s'insinuent partout, dans les moindres interstices. Les jardiniers connaissent...

Plantes pionnières activités pratiques SVT collège

Combien d'espèces différentes sur dix centimètres de fissures ?

En comptant la mousse, on peut en compter 7 ! (cliquer sur l'image) 

 


Une clé de détermination inhabituelle

 

Quitte à initier les élèves à l'utilisation d'une clé de détermination, pourquoi ne pas choisir les champignons ?

 

C'est en effet dans ce registre botanique si particulier que le grand public se sert effectivement d'une clé. Et il y a peu de chance que l'élève en utilise une autre dans sa vie.

 

Bien entendu, cela va de pair avec une bonne récolte. Si l'automne en forêt parait prometteur, ce peut être l'occasion d'essayer...

 

 

 

La question de départ pourrait être : parmi ceux-ci, lesquels accepteriez vous de consommer, lesquels rejetteriez vous ? (cliquer sur l'image pour la réponse).

Les élèves répondent en général n'importe quoi. Raison de plus pour proposer une initiation.

 

amanite citrine détermination

Y a-t-il un risque à confier à un élève de sixième la détermination d'un champignon dangereux ( ici, l'amanite citrine) ?

Non, car le risque n'existe que si le champignon est réellement ingurgité. En principe, la grande majorité de nos élèves s'abstiennent de tout fourrer dans leur bouche ! 

 

Remarque : la clé de détermination visible ci-contre est bien trop complexe. Son seul intérêt est de montrer que, justement, c'est très complexe... voilà pourquoi il vaut mieux s'abstenir.

 

On peut réaliser une clé très simple : pores - lamelles - couleur blanche ou non - anneau...